Protection des Revenus Locatifs GLI et GRL

 

Vos loyers sont protégés des défauts de paiement (totaux ou partiels), dès l'entrée dans les lieux et jusqu’au départ du locataire.


Le plafond de la garantie est de 70 000 €. Par exemple, pour un loyer mensuel s'élevant à 500 €, l’assureur prend en charge plus de 11 années de loyer !

 

Un service Précontentieux

Nous prenons en charge la relation avec votre locataire dès le premier jour impayé. Notre objectif est, d'une part de faire reprendre ses paiements à votre locataire, et d'autre part de vous garantir que la procédure de déclaration du sinistre auprès de l'assureur se déroule parfaitement.


Si le contentieux perdure, l’assureur se substitue à vous pour lancer et conduire toutes les procédures judiciaires nécessaires jusqu'à l'éventuelle explusion du locataire. Il prend également à sa charge les frais correspondants. Les détériorations immobilières sont également prises en charge par la protection des revenus locatifs ; c'est l’assureur qui s'occupe de la remise en état du logement en cas de dégradations par le locataire.

 

Une protection sûre


La protection des revenus locatifs garantit les loyers des locataires dont le taux d’effort peut atteindre jusqu'à 50%. Il est souvent possible d'assurer un locataire même s'il n'est pas en CDI.

Pour être certain que vous pouvez bénéficier de la protection des revenus locatifs, vous pouvez vérifier si vos locataires peuvent être assurés.

 

 

 

TAUX D'EFFORT

 

LOCATAIRE

 

GARANTIE

Comment calculer le taux d’effort
des locataires ou colocataires ?

 

La situation de mon locataire
permet-elle d’assurer le bail ?

 

Quels sont les baux
qui peuvent être garantis ?

Calcul du taux d'effort

 

Evaluation de la situation de mon locataire

 

Baux éligibles à nos garanties